Une convention nationale et bientôt de nouveaux statuts pour LREM

Avec 2 victoires électorales sans précédent, 6 députés élus et bientôt 7000 adhérents sur l’Ille-et-Vilaine, la République En Marche s’impose désormais comme la première force politique de notre territoire.

Pour autant, la « vague » LREM ne doit pas faire oublier le taux record d’abstention et l’avancée du vote extrême dans nos terres bretonnes, pourtant traditionnellement modérées et assidue aux urnes. Les scores mitigés réalisés sur les zones les plus rurales interpellent également.

Ces résultats, interprétés par certains comme un signe de « dégagisme » confirment surtout l’immense attente de renouvellement et de dépassement des clivages anciens.

Mais ils doivent nous nous rappeler les ambitions initiales d’En Marche !, mouvement citoyen d’un genre nouveau : refonder les pratiques politiques et renouveler en profondeur notre démocratie. Ramener vers les urnes les citoyens qui se sont détournés de la politique, les éloigner des extrêmes. Lutter contre les sentiments d’inutilité, d’empêchement et d’insécurité. Renouer avec la confiance et l’optimisme.

La convention nationale de La République En Marche qui se tiendra le 8 juillet prochain à Paris sera l’occasion de doter le futur parti d’instances, de définir ses méthodes d’action et d’élaborer sa feuille de route pour les années à venir.

En amont de cette convention, la quarantaine de comités locaux du département, de Rennes à St Malo en passant par Cesson, Saint-Gilles, Redon, Guipry-Messac, Melesse, Saint-Grégoire, Fougères, Vitré, Chantepie… ont déjà commencé à plancher dans le cadre d’ateliers sur l’avenir du mouvement. Ce travail en intelligence collective, au cœur de la méthode En Marche, a permis de faire émerger les missions prioritaires que se fixent les adhérents: contribuer au débat d’idées et y faire participer les citoyens, soutenir l’action gouvernementale en faisant la pédagogie des réformes, contribuer au travail des parlementaires en étant source de propositions et en expérimentant certains dispositifs sur le territoire.

En parallèle, l’équipe départementale, en lien avec les comités, travaille sur la future organisation du mouvement en local : l’articulation entre les comités locaux, les groupes thématiques, les élus, etc.

Plus que jamais, les marcheurs d’Ille-et-Vilaine sont décidés à poursuivre leur action pour accompagner le projet de rénovation politique porté par le Président Macron, son gouvernement de rassemblement et sa majorité aux couleurs de LREM.

Les résultats des consultations et travaux en cours seront dévoilés lors de la Convention Nationale du 8 juillet et partagés lors de réunions organisées par les comités locaux de LREM 35. Pour en savoir plus : https://en-marche.fr/comites

Vous pouvez retrouver ici la synthèse des ateliers sur l’avenir du mouvement réalisés par les comités en Ille-et-Vilaine : Synthese ateliers avenir du mouvement (LREM 35).

Carole Gandon

Pour l’équipe LREM35

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s