En Marche avec les agriculteurs

Le 28 février dernier, Emmanuel Macron était en déplacement en Mayenne et dans le Maine-et-Loire avant de donner un meeting sur les questions agricoles au Centre des Congrès d’Angers.

Notre référent Florian Bachelier, qui a fait partie de la délégation, a suivi le programme de visites et rencontré les agriculteurs locaux.

photo_2017-03-04_15-25-49
Rencontre avec une délégation de jeunes agriculteurs
photo_2017-03-04_20-10-53
Point presse

C’est l’occasion pour nous de revenir ici sur les propositions d’Emmanuel Macron en faveur de l’agriculture française. En cohérence avec la méthode En Marche, le programme agricole a été élaboré et co-construit en lien avec les acteurs du terrain : les agriculteurs eux-mêmes.

Au plan national, une équipe dirigée par Olivier Allain et Audrey Bourolleau a interrogé près de 4000 exploitants agricoles dans toute la France afin de mettre au point conjointement des propositions concrètes en ambitieuse pour soutenir et dynamiser la filière agricole française autour de 4 grands objectifs :

  • Objectif 1 : Garantir des prix justes pour que les agriculteurs puissent vivre de leur travail en développant de véritables organisations de producteurs, avec des capacités de négociations renforcées pour peser plus dans les négociations commerciales avec les centrales d’achat de la grande distribution et organisant un Grenelle de l’alimentation

 

agri0

 

  • Objectif 2 : Nous battre pour une Europe qui protège en luttant contre la volatilité des prix par la mise en place d’outils de régulation adaptés à chaque filière et en proposant des outils de gestion des risques efficaces et adaptés.

 

  • Objectif 3 : Nous donner les moyens de faire face aux situations d’urgence grâce au droit au chômage pour les agriculteurs afin qu’ils puissent surmonter les périodes de baisse d’activité.

 

  • Objectif 4 : Construire l’agriculture du futur, innovante et diversifiée par la formation professionnelle tout au long de la vie des agriculteurs, la recherche et l’innovation décentralisée et collaborative, la simplification administrative et en diversifiant les sources de revenus en soutenant par exemple l’agro-tourisme.

En Ille-et-Vilaine, le groupe de travail dédié à la Ruralité a également largement contribué à ces travaux.

agri1

agri2

Retrouvez en détail le programme d’EM sur l’agriculture : https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme/agriculture

 

 

Publicités