Retour sur le rassemblement départemental du 24 janvier (Partie 1)

Près de 250 marcheurs d’Ille-et-Vilaine se sont réunis mardi 24 janvier, à la Maison des Associations de Rennes. C’était la deuxième réunion départementale du mouvement, et c’est avec plaisir que nous avons retrouvé les anciens et rencontré les (nombreux) nouveaux.

Florian Bachelier, référent départemental, a inauguré la réunion par des vœux de réussite pour l’année 2017, nous la souhaitant … révolutionnaire ! Ce fut également l’occasion pour lui de rappeler le chemin parcouru depuis la dernière réunion, en novembre dernier : Le grand meeting de Paris du 10 décembre, les propositions sur le Travail, l’Europe, la Santé, l’Education, l’Agriculture, et surtout : le seuil des 150 000 adhérents dépassé aujourd’hui par le mouvement En Marche. La dynamique est lancée, 50 000 personnes nous ont rejoints en deux mois, et les adhésions affluent en raison de l’impasse patente que représentent les candidats issus des primaires, que ce soit le gagnant de celle à droite ou les finalistes de celle à gauche.

L’équipe de campagne a ensuite tenu à informer les adhérents de l’actualité du mouvement au niveau départemental :

L’Ille-et-Vilaine compte aujourd’hui 2227 adhérents, 40 comités locaux, 1 groupe de travail « Ruralité » et une moyenne de 2 événements organisés chaque jour.

L’occasion pour Carole Gandon de rappeler que les comités locaux constituent le cœur battant d’En Marche. Ils permettent aux adhérents et sympathisants de s’informer, d’échanger avec des personnes d’horizons différents et surtout de contribuer au plan de transformation élaboré par le mouvement. Chaque volet du programme d’Emmanuel Macron fait en effet l’objet d’une discussion au niveau local. Ce choix délibéré d’adopter une méthode participative permet d’impliquer les citoyens et d’engager un dialogue permanent avec le concret, le réel.

comite-local-mode-emploi
Carole Gandon, Relai Territorial et membre de l’équipe départementale en charge de la coordination des comités locaux

Le département dispose également d’un outil d’animation un peu différent : le groupe de travail ruralité. Créé par Frédéric Renouard, il part du constat que le plan de transformation d’En Marche porte un message fort pour la ruralité, et qu’il faut avoir les moyens de le porter, d’adapter les actions de terrains à ces territoires. L’idée est aussi d’enrichir la réflexion du plan de transformation en apportant l’expertise des personnes concernées pour faire valoir les particularités du territoire.

En Marche en Ille-et-Vilaine, ce sont aussi des actions de terrain comme l’ont rappelé Thomas Perrigault et Vincent Derriennic. Tractages sur les marchés, les parkings, aux sorties d’usine, de métro, porte-à-portes ou boîtages sont des actions incontournables pour être visibles et audibles sur le terrain. Mais des activités plus originales sont aussi mises en places, comme « Vos vœux pour la France », qui a eu lieu tout au long du mois de janvier à Rennes et Fougères pour inviter les passants à inscrire sur des post-its leurs vœux, non pas pour eux-mêmes, mais pour la France. Toutes ces actions permettent d’établir un dialogue avec tous les citoyens, le plus souvent bienveillant, constructif et enrichissant.

Florian Bachelier a conclu la première partie de cette rencontre par un appel. Un appel à convaincre :

« Nous avons besoin de vous. Allez chercher et convaincre tous les progressistes, d’où qu’ils viennent, qui ne se résignent pas à devoir choisir entre un projet conservateur et l’impasse de la dynastie Le Pen. »

florian3
Florian Bachelier, Référent départemental

Le référent du mouvement pour notre département a rappelé que nous sommes aujourd’hui les seuls à proposer une alternative progressiste crédible. Et de citer Epictète :

« Tout est changement. Non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n’est pas encore. »

La réunion s’est clôturée sur une série de questions-réponses avec la salle. De nombreux sujets ont été évoqués : Financements, ralliements, plan de transformation, législatives,… qui feront l’objet d’un prochain billet sur ce blog.

Une centaine de jours nous séparent désormais de l’élection présidentielle. La révolution est En Marche, en Ille-et-Vilaine et partout ailleurs En France.

Convaincre, proposer, argumenter, s’engager : voilà la recette à appliquer par chacun de nous pour faire de 2017 une année… révolutionnaire !

 

Publicités