Une convention nationale et bientôt de nouveaux statuts pour LREM

Avec 2 victoires électorales sans précédent, 6 députés élus et bientôt 7000 adhérents sur l’Ille-et-Vilaine, la République En Marche s’impose désormais comme la première force politique de notre territoire.

Pour autant, la « vague » LREM ne doit pas faire oublier le taux record d’abstention et l’avancée du vote extrême dans nos terres bretonnes, pourtant traditionnellement modérées et assidue aux urnes. Les scores mitigés réalisés sur les zones les plus rurales interpellent également.

Ces résultats, interprétés par certains comme un signe de « dégagisme » confirment surtout l’immense attente de renouvellement et de dépassement des clivages anciens.

Mais ils doivent nous nous rappeler les ambitions initiales d’En Marche !, mouvement citoyen d’un genre nouveau : refonder les pratiques politiques et renouveler en profondeur notre démocratie. Ramener vers les urnes les citoyens qui se sont détournés de la politique, les éloigner des extrêmes. Lutter contre les sentiments d’inutilité, d’empêchement et d’insécurité. Renouer avec la confiance et l’optimisme.

La convention nationale de La République En Marche qui se tiendra le 8 juillet prochain à Paris sera l’occasion de doter le futur parti d’instances, de définir ses méthodes d’action et d’élaborer sa feuille de route pour les années à venir.

En amont de cette convention, la quarantaine de comités locaux du département, de Rennes à St Malo en passant par Cesson, Saint-Gilles, Redon, Guipry-Messac, Melesse, Saint-Grégoire, Fougères, Vitré, Chantepie… ont déjà commencé à plancher dans le cadre d’ateliers sur l’avenir du mouvement. Ce travail en intelligence collective, au cœur de la méthode En Marche, a permis de faire émerger les missions prioritaires que se fixent les adhérents: contribuer au débat d’idées et y faire participer les citoyens, soutenir l’action gouvernementale en faisant la pédagogie des réformes, contribuer au travail des parlementaires en étant source de propositions et en expérimentant certains dispositifs sur le territoire.

En parallèle, l’équipe départementale, en lien avec les comités, travaille sur la future organisation du mouvement en local : l’articulation entre les comités locaux, les groupes thématiques, les élus, etc.

Plus que jamais, les marcheurs d’Ille-et-Vilaine sont décidés à poursuivre leur action pour accompagner le projet de rénovation politique porté par le Président Macron, son gouvernement de rassemblement et sa majorité aux couleurs de LREM.

Les résultats des consultations et travaux en cours seront dévoilés lors de la Convention Nationale du 8 juillet et partagés lors de réunions organisées par les comités locaux de LREM 35. Pour en savoir plus : https://en-marche.fr/comites

Vous pouvez retrouver ici la synthèse des ateliers sur l’avenir du mouvement réalisés par les comités en Ille-et-Vilaine : Synthese ateliers avenir du mouvement (LREM 35).

Carole Gandon

Pour l’équipe LREM35

 

Publicités

Élections législatives : qui sont les députés LREM d’Ille-et-Vilaine ?

La Bretagne est une terre de progressisme attachée à l’Europe. Le résultat des élections législatives a confirmé que le message porté par Emmanuel MACRON y résonne d’un écho particulier, notamment en Ille-et-Vilaine.

Qui aurait pu croire il y a un an que des bastions brétilliens acquis aux partis traditionnels puissent être conquis de si belle manière ?

Sur les 8 circonscriptions de notre département, La République En Marche! (LREM) présentait 7 candidats (quatre femmes et trois hommes). Grâce au soutien de plus de 6 000 adhérents dans le département 5 d’entre eux sont devenus députés.

Capture d’écran 2017-06-23 à 10.43.47.png

Et pourtant les volontaires de la République En Marche sur notre département étaient pour la plupart novices en militantisme politique.

Pour la grande majorité d’entre eux l’action militante, de la distribution de tracts au collage d’affiche, était une nouveauté. Beaucoup n’avaient jamais osé sauter le pas de consacrer du temps et de l’énergie non pas pour s’opposer à des idées mais pour en défendre. Ce fut une expérience unique au cours de laquelle des jeunes et moins jeunes, des étudiants ou retraités, des salariés ou des chefs d’entreprises, avec des sensibilités de gauche ou de droite ont pris part à cette belle aventure, rassemblés pour porter un programme progressiste et résolument européen. Ces parcours associatifs, professionnels et politiques si diversifiés ont pu pour la première fois être associés pour défendre nos idées, nos valeurs et nos candidats, avec un optimisme de chaque instant !

Lire la suite « Élections législatives : qui sont les députés LREM d’Ille-et-Vilaine ? »

[Témoignage] Pour que l’école soit une chance pour tous

« Lundi 24 avril, jour de rentrée des classes après les vacances de printemps, je reprenais le chemin du travail un peu émue encore de ce résultat du premier tour des élections présidentielles. Une émotion teintée de doute, heureuse bien sûr que le candidat que je soutiens, pour lequel je milite depuis plusieurs mois, ait passé la barre en tête et inquiète aussi, parce que la bête immonde fait son chemin sans que cela n’étonne plus personne. Je méditais là-dessus quand ma collègue, blême, m’arrêtait sous la devise républicaine  en me barrant l’accès à l’école. Nous ne pouvions pas monter dans nos classes car celles-ci avaient été retournées, dévastées, intégralement vandalisées.

Photo Nolwenn
Nolwenn Vahé, professeur des écoles

La police était en route pour prendre des empreintes qu’il ne fallait pas abîmer. Nous étions là, adultes que nous sommes, des larmes dans les yeux devant le désastre et oscillant entre désarroi et colère. Nous avons accueilli les enfants et comme il faisait beau, pour les amener loin du chaos, nous avons marché ensemble le long des halages pour une leçon de choses, un peu comme autrefois. Lire la suite « [Témoignage] Pour que l’école soit une chance pour tous »

On parle de nous dans les médias!

L’Ille-et-Vilaine a été le 3ème département de France métropolitaine en terme de score pour Emmanuel Macron au 1er tour, avec plus de 30%: un résultat qui a attiré sur nous le regard des médias.

Extraits choisis.

  • France Bleu, matinée spéciale, lundi 24 avril

https://www.francebleu.fr/infos/politique/tout-ete-fait-pour-eliminer-francois-fillon-isabelle-le-callennec-deputee-lr-d-ille-et-vilaine-1493010717

  • France 3 Bretagne, lundi 24 avril

http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/emmanuel-macron-son-reservoir-voix-bretagne-1240163.html

  • Le Télégramme, lundi 24 avril

http://www.letelegramme.fr/ille-et-vilaine/rennes/rennes-macron-et-melenchon-trustent-l-hegemonie-socialiste-24-04-2017-11487835.php?share_auth=3ebb5a8741a8c1893bef1c84158a22ae#closePopUp

  • RMC, émission « Vive les Français », mardi 25 avril
  • Ouest France, mardi 25 avril

Capture d_écran 2017-05-03 à 10.12.21

http://www.ouest-france.fr/elections/presidentielle/en-marche-n-est-pas-en-retard-pour-les-legislatives-4949198

  • France 3 Bretagne, JT 19/20, mardi 25 avril (début à 1’57)

Capture d_écran 2017-05-09 à 14.28.02

http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/emissions/jt-1920-bretagne

  • France Bleu, émission « Le Tour de la question », jeudi 27 avril

https://www.francebleu.fr/emissions/le-tour-de-la-question/armorique/07h56-le-tour-de-la-question-149

  • Ouest France, dimanche 30 avril.

Capture d_écran 2017-05-03 à 10.11.39

http://www.ouest-france.fr/elections/presidentielle/mobilises-pour-macron-ils-redoutent-l-abstention-4958831

 

Bonus: le vendredi 21 avril, Carole Gandon débattait sur la radio C-Lab face à Tristan Lahais (PS). A réécouter ici: https://www.c-lab.fr/emission/politricks/politricks-parti-socialiste-vs-en-marche.html